Portraits

Jacques Fourrier - doreur

Parce qu'Epurama, ce sont de beaux objets mais aussi de belles rencontres, cette semaine c'est avec plaisir que nous vous présentons celui qui marque avec le plus grand soin nos éditions de carnets, j'ai nommé Jacques Fourrier, artisan-doreur à Montreuil. Nous avons fait le choix de produire le marquage de nos carnets entièrement par le même interlocuteur, quelqu'un de passionné avec qui l'on pouvait échanger en chair et en os. Les métiers comme celui de Jacques sont des professions fragiles qui se perdent ou bien se pratiquent industriellement par des entreprises parfois délocalisées. Et pourtant, ce sont des grandes marques de maroquinerie de luxe qui s'arrachent notre artisan-doreur, encore aujourd'hui, après des années de carrière.

© Epurama

© Epurama

Jacques Fourrier est arrivé dans cette profession par hasard et sur un malentendu. Jeune, il rêvait d'être scientifique, chercheur, et de travailler dans un labo. C'est après la rencontre fortuite d'un ami apprenti graveur de trait, qu'il annonce fièrement à son père qu'il souhaite suivre cette voie.

C'est à l'Ecole Estienne qu'il se forme à la dorure sur cuir, savoir-faire dont il décide de faire son métier. Après l'armée, et après avoir travaillé pour le compte d'un relieur, il décide, à 24 ans, d'ouvrir avec un ami un atelier-boutique dans le 11ème arrondissement. Leur enthousiasme est à toute épreuve, ils embauchent rapidement deux salariés et séduisent une clientèle aussi prestigieuse qu'exigente telle que la Shah d'Iran, Hassan II, Fabiola Reine des belges ou encore Salvador Dali ! Leur aventure commune durera 7 ans.

La vision que porte Jacques sur ce métier est qu'il décline tout doucement depuis les années 1960-1970. Il y a de moins en moins de relieurs et encore moins de doreurs sur cuir. Cette profession survit grâce à quelques bibliophiles et amateurs passionnés qui assurent une petite activité. Mais pour combien de temps ?

Jacques a toujours travaillé pour des marques de Luxe, S.T. Dupont, Lancel, Morabito, Van Cleef & Arpels... en apposant leurs logos ou emblèmes sur de la maroquinerie. Depuis peu, son savoir-faire unique fait même le tour du monde. Invité par des marques, comme Ralph Lauren, à graver des initiales ou des noms en boutique, Jacques continuer de sublimer la matière.                                                                                                 

Chloé

Couvertures avant la fabrication

Couvertures avant la fabrication

Portrait de Jacques Fourrier

Portrait de Jacques Fourrier



Si cet article vous a plu, n'hésitez pas à le partager sur les réseaux à l'aide du bouton "Share".